L'Autriche, dans son rôle de présidence de la Convention, a remercié les parties de la Convention, qui ont participé à la Deuxième Conférence internationale des donateurs pour l'application de la Convention, qui a eu lieu le 28 février

La Conférence a également vu la participation de, S.E. Michael Linhart, sous-ministre autrichien des Affaires étrangères, qui a exhorté les États parties à redoubler d'efforts “pour atteindre l'objectif que nous nous avons fixé pour 2025”.

Plus de 30 États et 5 organisations internationales et non gouvernementales ont participé à la conférence.


Photo d’archive de la République Algérienne

Après des décennies de travail, l'Algérie devient la deuxième nation nord-africaine à libérer son territoire des mines antipersonnel en ayant nettoyé plus de 12 000 hectares de terres et détruit plus d'un million de mines.

L'Algérie devient ainsi le 30ème État partie à la Convention sur l'interdiction des mines antipersonnel à remplir ses obligations de déminage.

Félicitations l'Algérie! - Lire plus ici.


SUIVEZ-NOUS

  

ALERTES EMAIL

Entrez votre adresse email pour vous abonner et afin de recevoir les actualités de la Convention sur l’interdiction des mines antipersonnel: