Le 25 mars, la Présidente du Comité de la Convention sur l’assistance aux victimes, l’Ambassadrice Elayne Whyte du Costa Rica a continué ses efforts de sensibilisation en s’adressant au Comité des Nations Unies  sur le droit des personnes handicapées. L’Ambassadeur Whyte a exprimé que le Comité des Nations Unies  sur le droit des personnes handicapées est un partenaire important dans la mise en œuvre de la Convention sur l’interdiction des mines antipersonnel et a fait des suggestions concrètes de collaboration puisse pour soutenir l’action au niveau national.


 

SUIVEZ-NOUS

  

ALERTES EMAIL

Entrez votre adresse email pour vous abonner et afin de recevoir les actualités de la Convention sur l’interdiction des mines antipersonnel: