La Convention sur l'interdiction de mines antipersonnel a 20 ans!
 
2017 marque également la série d'événements importants connus sous le nom de Processus d'Ottawa, qu'il y a 20 ans, ont conduit à l'adoption et signature de la Convention.

Cliquez sur le menu ci-dessus pour en savoir plus.

 

ACTUALITÉS

Aucune news disponible pour le moment.


 

À l'occasion de l'anniversaire de la Convention, l'Algérie a détruit les dernières de ses mines antipersonnel qu'elle avait conservée aux fins autorisées en vertu de la Convention. Dans la photo ci-dessus, le Directeur du Centre national de déminage algérien, et des représentants de la société civile et de l'ISU.

Félicitations Algérie!


À partir de ce mois-ci, nous prenons un moment pour nous rappeler des certaines actions clés qui, il y a 20 ans, ont conduit à l'adoption et à la signature de la Convention. Nous nous rappellerons ainsi des certains visages du mouvement antimines.

Lisez aussi nos pages du 20e anniversaire. Photo de la Princesse Diana en visitant un champ miné, fourni par HALO Trust.


 



Dans cette photo le ministre des Affaires étrangères du Canada, Lloyd Axworthy, et le ministre des Affaires étrangères de la Norvège, Bjorn Tore Godal, avec le document produit lors de la Conférence d'Oslo pour une interdiction totale des mines antipersonnel en 1997. L'ancien Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, à gauche, applaudit. (AP Photo / Adam Nadel).



Les États parties et  la société civile se sont réunis à Genève pour commémorer les 20 ans de travail ensemble pour un monde sans mines. Cliquez sur la photo pour l'agrandir.

 

 

SUIVEZ-NOUS

  

Entrez votre adresse email pour vous abonner et afin de recevoir les actualités de la Convention sur l’interdiction des mines antipersonnel: